français | english

Actualité

« A l’ombre de votre regard » : les récits photographiques de Noémie, étudiante IFAG

Passionnée de photographie, Noémie Louessard, étudiante en Bachelor Responsable Projet à l’IFAG Nantes, réalise des récits photographiques. Imaginative et créative Noémie allie le texte et image pour raconter une histoire. Sensible à l’art sous toutes ses formes, Noémie n’aime pas l’idée d’y fixer de limites.

Découvrez son interview :

 

Avant d’expliquer ce que tu fais, dis-nous qui tu es en terminant les phrases suivantes :

  • Je suis … une étudiante, commerciale, créative
  • J’ai … les cheveux rouges !
  • Je voudrais … créer mon entreprise et m’éclater dans la photo !

 

Qu’est-ce que le récit photographique ?

C’est de lier le texte et l’image, qui se complète et raconte une histoire conjointe.

 

Tu fais ça depuis combien de temps ?

Cela fait 3 ans que je fais de la photo et 2 ans que j’y ajoute du récit.

 

Quels thèmes abordes-tu ?

Mes thèmes de prédilection sont : le rapport au corps et l’enfance.

Aujourd’hui j’ai une série de récits photographiques qui se nomme « à l’ombre de votre regard » qui raconte 5 portraits de personnes très différentes les unes des autres dans leur personnalité et leur expérience au corps. On parle alors de transidentité, de changement de poids, de harcèlement de rue, de revenge porn et du handicap… qui à l’heure des réseaux sociaux sont des sujets d’actualité qui touchent notre société et influence notre relation aux autres.

 

Comment le diffuses-tu ?

J’ai mon site internet Les vies vents et également une page Facebook @lesviesvents et Instagram @lesviesvents mais l’intérêt premier était de l’exposer et de confronter les gens fasse à leur propre regard sur leur corps et sur ceux d’autrui.

J’ai eu la chance d’être sélectionné pour participer au forum des arts de Saint-Malo en mai dernier, qui m’a permis d’exposer les 5 portraits avec des extraits de texte en mettant en situation.

Par exemple dans le cas de Mélissa, qui est handicapée partielle, j’ai installé un fauteuil roulant pour lire son témoignage à sa hauteur et un miroir pour que les gens se visualisent dans sa situation. Le spectateur avait la possibilité de s’assoir mais très peu n’osait le faire.

 

 

Quels sont les projets futurs ?

Je continue de développer cette série, j’aimerais solliciter une personne malvoyante, et dresser son portrait et texte en braille, en plus du visuel.

Je travaille également sur une version sonore des récits déjà élaborés, et la création d’une vidéo pour promouvoir cette série.

J’ai aussi un projet d’article en cours sur des ballades de Street Art (peinture) dans Nantes en partenariat avec une journaliste. C’est en attente d’être édité sur un site qui propose de découvrir Nantes sous l’angle de ses artistes.

 

Cette partie créative a-t-elle joué un rôle au sein de tes études ?

A l’IFAG, dans le cas du KCREA (challenge de la création d’entreprise), il a été indispensable d’être force d’idée et de proposition pour développer notre projet de chaussures « Do It Yourself » !

Mais également la gestion de projet dans ma vie photographique m’a permis de gérer avec un autre étudiant de l’IFAG, notre groupe projet tout au long de l’année.

Partagez cet article via :

Formulaire de contact Télécharger la brochure Inscriptions en ligne