français | english

Actualité

A VOS FOURNEAUX AVEC MARCEL & JEAN, DES TABLIERS MADE IN FRANCE CRÉÉS PAR UNE DIPLÔMÉE IFAG LYON

Diplômée de l’IFAG Lyon promotion 2014 et après une activité commerciale dans l’immobilier pendant 4 ans, Camille CASTETS se lance dans la création d’entreprise accompagnée d’Olivier, son conjoint. Le projet ? La création et la fabrication de tabliers de cuisine haut de gamme made In France sous le nom de Marcel & Jean.

 

 

« Marcel et Jean c’est la qualité du travail bien fait, les choses simples, l’élégance et le made In France. Les muses de notre projet sont tout simplement nos grands-pères qui nous ont inculqué ces valeurs et qui ont participé indirectement à la genèse de ce projet. Notre ambition ? Faire de ce produit vieillot et traditionnel un vrai accessoire de mode sans perdre les valeurs qu’il véhicule. » 

 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Originaire de Pau, j’ai effectué le début de mes études supérieures dans le domaine commercial. Bien qu’à la suite de mon BAC+3 je me suis sentie perdue, sans trop savoir ce que ce je voulais faire, j’étais certaine d’une chose, j’avais l’envie de créer mon entreprise. Je n’avais pas d’idée particulière, ni de concept, mais l’entrepreneuriat m’a toujours attiré.

 

A la suite de mon Bachelor Commerce, j’ai souhaité poursuivre mes études et j’ai eu l’occasion de découvrir l’IFAG lors d’un salon étudiant. Je cherchais une formation concrète qui me permettrait de compléter mes compétences acquises dans le domaine commercial. Le programme orienté création d’entreprise et Direction Générale en BAC+4 à l’IFAG correspondait alors totalement à ce projet.

 

Ainsi, j’ai intégré l’IFAG LYON en MECP1 – Manager d’Entreprise ou de Centre de Profit, en alternance, au sein de la société SantéVet, spécialisée en assurance maladie pour les animaux de compagnie, en charge de la relation client. À la suite de mes deux années de formation, j’ai décidé de me lancer dans le secteur de l’immobilier en tant que négociatrice où je suis restée 4 ans avant de me lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

 

 

Comment vous est venue l’idée de créer l’entreprise Marcel et Jean ?

Le hasard.

L’immobilier m’a beaucoup plu, mais j’ai toujours gardé en tête l’idée de créer mon entreprise. Mon conjoint a également cette fibre entrepreneuriale, c’est aussi cette force qui nous a poussé à sauter le pas.

 

Nous en discutions ensemble et nous avions cette envie de créer quelque chose, mais nous n’avions pas d’idée naissante.

À Noël 2016, j’ai souhaité lui créer un cadeau personnalisé. Lui adore la pâtisserie et moi la couture. L’idée m’est alors venue de lui confectionner un tablier. Un soir, nous avons réfléchi à créer un produit qui ne nous donne pas un besoin en financement important et nous avons fait le rapprochement avec ce fameux présent.

 

Nous nous sommes lancés dans une étude de marché et nous avons analysé minutieusement ce qui se faisait sur la toile. Nous trouvions soit des tabliers humoristiques, soit des tabliers plus traditionnels de bonne qualité (linge basque, tissu rayé), mais plus traditionnels esthétiquement parlant. En revanche, nous n’avions pas de modèles à notre image, plus recherchés.  L’étude de marché nous a alors conforté dans notre projet.

 

Quelles ont été les étapes de votre lancement ? 

 

Nous avions à cœur que notre produit soit 100% français. Nous avons tout naturellement débuté notre lancement par la recherche de fournisseurs qui s’est avérée un véritable périple !

La recherche des fournisseurs, des pièces, des bons modèles et des prototypes, en passant par l’étude de la fabrication et de la production, nous a demandé près de 9 mois de travail afin de développer un produit fini correspondant à notre image : un tablier de qualité, élégant et made in France.

 

 

Nous réalisons nous même tous les prototypes et nous passons ensuite par un atelier près de Toulouse pour la partie création et finition. L’assemblage est réalisé en trois semaines pour environ 200 tabliers. Olivier, mon conjoint et associé, se charge de toute la partie communication (site web, flyers, etc.), et moi, de la partie commerciale et financière.

 

Grâce à la formation réalisée à l’IFAG, j’ai pu développer des compétences transverses qui me sont d’une grande aide aujourd’hui dans mes missions quotidiennes, et notamment, lors de la phase de lancement. En effet, je me suis servie des cours et du modèle de mon business plan que j’avais réalisé. Le fait d’être polyvalente et d’avoir eu une formation généraliste m’a beaucoup aidé dans la création de mon entreprise. L’IFAG est une formation concrète, avec des matières complémentaires sur la gestion d’entreprise que je mets en pratique tous les jours.

 

Nous avons lancé la boutique en ligne en mars 2019 et nous avons eu une quarantaine de commandes en seulement un mois. En revanche, nous avons lancé notre compte Instagram en novembre 2018 avant même d’avoir les produits finis. Grâce à cette visibilité, nous avions déjà des précommandes. Nous étions agréablement surpris et cela nous a d’autant plus motivé à nous lancer rapidement.

 

Sur notre site, nous avons une créé un espace « Blog », où nous partageons des recettes, notre expérience sur la création de Marcel et Jean avec nos réussites, nos difficultés, mais aussi des conseils basiques, mais importants, sur la création d’entreprise comme par exemple « comment déposer sa marque ? », afin d’aider de futurs entrepreneurs, ce qui nous a manqué lors de notre lancement.

 

Avez-vous d’autres projets pour le futur ?

Nous souhaitons fonctionner comme le modèle des magasins de prêt à porter. Nous allons créer une collection printemps-été et autonome-hiver. Nous souhaitons également créer des éditions limitées, pour des périodes spéciales comme Noël, produire en petites quantité et changer régulièrement de motifs. Nous gardons tout de même les basiques, Marcel et Jean.

Nous sommes aussi en train de développer une gamme dédiée aux professionnels car nous avons eu de nombreuses demandes. Elle sera lancée en Octobre 2019.

Enfin, nous avons pour projet d’avoir nos propres locaux pour fin d’année 2019 afin de pouvoir embaucher courant 2020 sur la partie marketing et communication.

 

Quels conseils donneriez-vous à de jeunes entrepreneurs ?

 

Je leur dirais de prendre le temps de la réflexion et de construire un projet cohérent. Une fois que l’idée a bien mûri, il faut foncer, car il y aura toujours des personnes qui vont vous mettre le doute. On peut tout entendre mais il ne faut pas tout écouter.

 

Mon deuxième conseil est de savoir prendre les opportunités quand elles se présentent. Par exemple, une dame qui travaillait sur le projet d’un restaurant éphémère avec de grands chefs à Paris, a pris contact avec nous en Novembre 2018 sur Instagram. Elle nous a demandé un tablier alors que nous n’avions pas encore officialisé le lancement de Marcel & Jean et qu’il n’y avait pas encore de produits. J’ai tout de même répondu favorablement, et nous avons travaillé jour et nuit pour répondre à cette demande et saisir cette opportunité.

 

Partagez cet article via :

Formulaire de contact Télécharger la brochure Inscriptions en ligne