français | english

Actualité

Anne-Marie, diplômée IFAG Lyon et fondatrice de MOVAE : santé et qualité de vie au travail

Anne-Marie Clémençon, diplômée IFAG LYON, revient sur son parcours professionnel à travers son témoignage. Forte de ses diverses expériences professionnelles acquises en France et à l’international, Anne-Marie s’est lancée dans l’aventure entrepreneuriale en 2015, en créant MOVAE, cabinet de conseils spécialisé dans la santé et la qualité de vie au travail.

 

Egalement formatrice à l’IFAG LYON, son envie et son goût de transmettre et de recevoir lui permettent de s’épanouir pleinement dans sa vie professionnelle.

 

Pouvez-vous me parlez de votre parcours ?

J’ai intégré l’IFAG LYON en BAC+3 en 2004, en alternance, en qualité de chargée de communication et marketing au sein d’une PME spécialisée dans l’imprimerie, dont le gérant est un ancien étudiant de l’école. Diplômée BAC+5 Management d’Entreprise et de Centre de Profit, j’ai ensuite occupé un poste de technico-commerciale dans une entreprise industrielle à Oullins.

A la suite de ces expériences professionnelles, j’ai souhaité parfaire mon anglais et ajouter une dimension internationale à mon parcours. Ainsi, en 2008, je suis partie en Irlande, sur la côte ouest, où j’ai eu l’opportunité de travailler pour la marque Kodak sur une plateforme d’appels durant 6 mois, au sein du Groupe américain SYKES, gérant des plateformes d’appels.

A cette même période, la crise économique débutait en Europe. Au sein des plateformes d’appels, nous sentions que l’Irlande n’allait pas échapper à cette crise, notamment via la fermeture de plusieurs plateformes. J’ai ainsi préféré rentrer en France à ce moment-là, et capitaliser sur mon expérience internationale. De retour sur le territoire français, j’ai occupé plusieurs postes dans le domaine du marketing et de la communication, qui m’ont permis de développer une expérience significative dans ces domaines, d’acquérir une dimension stratégique grâce à des missions variées, et notamment dans l’encadrement et la coordination de projets et de personnes.

 

Comment vous est venue l’idée de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

En 2014, à la naissance de mes enfants et jusqu’à ma reprise du travail à temps partiel, je cherchais à mieux coordonner ma vie familiale et mon travail. Ainsi m’est venue l’idée de l’entrepreneuriat afin de répondre à mon besoin d’organisation personnelle et professionnelle.

 

En 2015, j’ai débuté mon activité sur deux pans : une activité d’accompagnement marketing stratégique et communication et une activité axée dans le domaine de la santé au travail. Etant moi-même confrontée à la problématique de l’équilibre entre ma vie familiale et mon travail ; ce sujet m’était très sensible. C’est à ce moment précis qu’est née l’entreprise MOVAE autour de trois grands domaines d’expertises :

  • L’accompagnement des entreprises pour des démarches de qualité et de santé au travail en lien avec les risques psychosociaux et professionnels.
  • La formation professionnelle des salariés et des managers sur des thèmes de santé et de qualité de vie au travail, mais également sur des sujets connexes (communication, intelligence émotionnelle, management bienveillant, gestion des émotions…)
  • La sensibilisation à la santé au travail par des ateliers, des animations et des séminaires.

Comment avez-vous développé ces compétences ?

Je me suis formée auprès de l’AFNOR, du CREAI Auvergne Rhône Alpes, puis à l’Analyse Transactionnelle, ou encore à des méthodes d’Intelligence Collective. Je suis certifiée AFNOR sur la norme « Entreprise en Santé » BNQ 9700 – 800, « prévention, promotion et pratiques organisationnelles favorables à la santé en milieu de travail ». Je suis également référencée auprès de la CARSAT pour les diagnostics prévention des risques psychosociaux.

En parallèle, j’ai développé un certain nombre de partenariat avec d’autres professionnels, notamment des ergonomes et des formateurs autour de la santé au travail. Je travaille régulièrement en binôme ou trinôme, ce qui me permet d’avoir une approche pluridisciplinaire et un meilleur niveau d’expertise par rapport à la problématique du client.

En outre, je m’épanouie également dans l’enseignement. J’interviens depuis deux ans à l’IFAG, toutes promotions confondues, pour le parcours entrepreneur, en tant que jurys de concours, KCREA, modules d’intelligence émotionnelle… Grâce à ces interventions, je transmets aux générations actuelles mes retours d’expériences, mes connaissances théoriques et techniques que je puise au travers de mon parcours.

 

Quels conseils pourriez-vous donner à des jeunes futurs entrepreneurs ?

La première préconisation est de passer du projet à l’action très rapidement. Pourquoi ? Parce que c’est le fait de passer à l’action qui permet de récolter des informations concrètes du terrain puis de réajuster au mieux le projet entrepreneurial à partir de ces retours terrain.

Aujourd’hui, il existe des possibilités simples pour tester son activité comme les Coopératives d’Activité d’Entrepreneurs (C.A.E) afin de se confronter à la réalité terrain. En effet, c’est en étant confrontée à cette réalité du terrain, que j’ai avancé de manière plus stratégique.

La deuxième chose que je recommande est de cultiver et développer son réseau professionnel. Le réseau est une réelle force sur laquelle tout entrepreneur peut s’appuyer. Le leitmotiv qui me représente le plus : « une expérience en nourrie une autre ».

Partagez cet article via :

Formulaire de contact Télécharger la brochure Inscriptions en ligne