français | english

Actualité

Témoignage : un parcours IFAGuien initiatique, riche et surprenant

 

Romain BRUNET, diplômé de l’IFAG Montluçon (promotion 2015), alors en alternance sur une mission de développement commercial et de management chez Maisons & Architectures, et, à présent, chef de marché (Zone EMEA & India) chez MLPC International.

 

 

Quel cursus as-tu suivi avant d’intégrer l’IFAG ?

J’ai obtenu un baccalauréat scientifique puis un Bac+2 Assistant Manager au CNPC de Pau. Pour ce qui est du cursus professionnel avant l’IFAG, j’ai principalement travaillé en magasins de sport et j’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui ont cru en moi et qui m’ont fait évoluer.

En 2012, j’ai été contacté pour un projet de reprise d’entreprise sur Clermont-Ferrand. Je manquais de nombreux savoir-faire nécessaires à la gestion d’une PME. Il a donc été convenu avec la direction de l’entreprise de reprendre mes études en alternance pour valider de nouvelles compétences et les mettre à profit au sein de la structure.

 

Si tu devais définir ton parcours à l’IFAG ?

Un parcours initiatique, riche et surprenant…

 

Que retiens-tu de tes années à l’IFAG ?

De belles rencontres, à l’école et en entreprise, des intervenants inspirants qui ont eu un fort impact sur mes performances, une grosse remise en question, une prise de conscience de mon potentiel et un nouveau départ.

Ton parcours après l’IFAG ?

 Après 3 années au sein de l’entreprise Maisons & Architectures en alternance avec l’IFAG, j’ai décidé de ne pas poursuivre l’aventure entrepreneuriale qui m’était proposée : j’avais une autre aventure à vivre en devenant le papa d’Agathe, une petite fille espiègle.

Je tiens à remercier Jean Claude et Baptiste Cluzel, les dirigeants, pour cette opportunité extraordinaire, cette expérience m’a éclairé et m’a ouvert de nouveaux horizons professionnels auxquels je n’aurais jamais pu accéder sans avoir acquis auprès d’eux nombre de compétences. J’occupe aujourd’hui et depuis 3 années un poste de chef de marché (Zone EMEA & India) au sein de la société MLPC International, filiale du groupe chimique français ARKEMA. Je suis très épanoui et heureux d’avoir un poste mêlant commerce et marketing, à l’échelle internationale ; je suis l’ambassadeur d’un savoir-faire et d’une qualité Français, c’est une superbe mission. Les enjeux financiers sont importants et la dimension sociétale et environnementale est très présente au cœur de l’entreprise, ce qui rend l’aventure professionnelle passionnante !

 

 Quel est ton plan de carrière ?

 Je suis passé de la vente en boutique locale, de quelques dizaines de milliers d’euros de CA à la vente internationale avec plusieurs dizaines de millions d’euros de produits, issus de l’industrie chimique…

J’ai un parcours singulier mais la constante est la progression. Je travaille dans un groupe qui vise les 10 milliards à l’horizon 2020. J’ai une marge de progression certaine et le secteur offre un potentiel d’évolution extraordinaire pour développer mes compétences commerciales et managériales. J’ai trouvé ma place au sein de la société MLPC, des missions stratégiques m’ont été confiées et des travaux collaboratifs se font avec le groupe ARKEMA. Ma direction est bienveillante et m’accompagne dans mon développement. Mes collègues sont des professionnels dévoués et compétents avec lesquels j’ai à cœur de relever de nombreux challenges. Je vois donc mon évolution professionnelle au sein de cette entreprise car nous avons tellement de défis à relever ensemble !

 

Avec le recul que tu as désormais acquis par rapport à tes années IFAGUIENNES, que penses-tu de la formation que tu as suivie ? Que t’a-t-elle apporté ?

 J’ai appris beaucoup au contact de professionnels aguerris et le diplôme a été un véritable booster de carrière. La formation IFAG a été plus introspective que je ne le pensais, j’ai appris à me connaitre, comprendre ce que je pouvais renvoyer comme image et ce qu’il fallait changer si je voulais des résultats.

On ne réussit pas seul, la discipline et une éthique de travail ne suffisent pas. Il faut comprendre son environnement, trouver les motivations des personnes à vous aider, prendre le temps d’expliquer clairement votre objectif (ce qui oblige à bien le définir soi-même), impliquer dans le projet, et surtout reconnaitre le travail de l’autre. Cette prise de conscience, a été un déclic dans ma carrière. J’ai modifié mon comportement et les résultats ont été immédiats, que ce soit personnellement ou professionnellement. Aujourd’hui c’est devenu une routine et une spirale vertueuse : si vous vous rendez disponible pour les autres, que vous réalisez de bonnes performances, que vous partagez les retours qu’ils soient positifs ou négatifs, en prenant la responsabilité de vos actions, on vous renverra l’ascenseur et il peut grimper très vite … !

 

Un conseil à partager ?

J’en ai même trois 🙂 :

  • Soyez reconnaissants, que ce soit auprès des gens qui vous donnent votre chance ou de ceux qui vous aident à accomplir vos objectifs.
  • Soyez déterminés, il faut toujours atteindre l’objectif que vous vous êtes fixé.
  • Soyez humbles, il y a tant à faire et nous sommes la si peu de temps…
Partagez cet article via :

Formulaire de contact Télécharger la brochure Inscriptions en ligne