français | english

“Oui… Je pense que… Attendez, c’est mieux de….” Tu connais cette situation ? Tu sais, celle où tu n’arrives pas à exposer tes idées ou ton point de vue, car ton manager ne t’écoute malheureusement pas. Et pourtant, nous ne le répèterons jamais assez : LA clef d’une entreprise qui fonctionne et se développe est la communication. Oui, on sait, cette phrase est un peu clichée, mais ô combien réelle ! Le dialogue, SURTOUT au sein d’une entreprise, est essentiel pour mener à bien les projets. Un manager doit donc communiquer avec ses équipes, mais également écouter ! C’est l’indispensable pour passer du simple dirigeant au cadre hors norme, vu comme un super-leader par ses collaborateurs avec lesquels il partage et transmet son savoir.

Un manager à l’écoute, c’est possible ?

Tu as déjà entendu parler du soft management ? Il s’agit d’un concept de gestion bienveillante dans lequel le management est focalisé sur l’accompagnement personnalisé des employés et la QVT (Qualité de Vie au Travail). Il a pour vocation de créer un cadre harmonieux et une ambiance agréable propice au travail. Clé du bonheur pour les salariés qui évoluent dans un écosystème propice à la productivité et au bien-être, le management bienveillant est aussi un levier de performance pour les leaders.

Pour instaurer une relation de confiance avec ses employés, un bon manager doit les écouter. Il ne suffit pas de laisser traîner ses oreilles ici et là pour saisir uniquement quelques informations, NON ! Entendre n’est pas écouter. Il faut réellement comprendre la TOTALITÉ du discours énoncé par ton collègue et lui proposer en fonction de la situation des solutions adaptées.

Est-ce que l’écoute s’apprend ?

Ahhhhhhh la question que tout le monde se pose : écouter, ça s’apprend ? Oui, bien sûr comme toutes les compétences ! Cependant, l’apprendre peut être un challenge. L’écoute active demande en effet une grande intelligence émotionnelle. Il faut savoir faire preuve de compréhension et d’empathie, sans toutefois se laisser envahir par un surplus d’émotions. Bien sûr, vous ne devez pas non plus tomber dans l’indifférence. Bannis donc l’écoute surinvestie dans laquelle tu t’impliques BEAUCOUP TROP. Dis aussi adieu à “la fausse écoute” où tu négliges la relation avec ton collaborateur. Bref, vous devez trouver le parfait équilibre entre attention et justesse des émotions.

Pour mener à bien vos projets professionnels, écouter pleinement est indispensable ! IFAG t’aide à développer cette compétence afin de devenir un super manager.

Partagez cet article via :
Je continue à m'informer
Voir tout

Formulaire de contact Télécharger la brochure Inscriptions en ligne