français | english

Actualité

Interview de Grégory Gawin diplômé IFAG 2019 par la VAE

Grégory Gawin diplômé IFAG 2019 par la VAE

Directeur de magasin chez Norauto

 

1 – Pourquoi avez-vous souhaité faire une VAE ?

J’ai construit ma carrière professionnelle en prouvant à mes supérieurs que j’étais capable de mener à bien la mission qu’ils me confiaient. D’abord en tant que vendeur, puis chef de rayon et enfin directeur.

Arrivé à ce dernier poste, j’ai mené des projets de plus grande envergure que diriger mon magasin. Je devais accompagner jusqu’à 30 directeurs sur une mission donnée. Il était donc nécessaire de diriger des réunions, d’intervenir en public. Je me suis alors rendu compte que pour chaque intervention, j’avais besoin de la confiance de mon chef. Je m’explique :

Lorsque je devais intervenir en public, une vague de trac / stress montait en moi. La seule façon pour moi de lutter contre était de m’assurer que ce que j’allais présenter était « parfait », en tout cas, validé par mon n+1. J’avais besoin de cette validation car je n’avais pas confiance en moi. Il me manquait les connaissances théoriques que mes collègues avaient pour me sentir à leur niveau.

C’est pourquoi, j’ai voulu faire une VAE.

.

2- Qu’est-ce que vous a apporté la VAE à L’IFAG ?

J’ai choisi l’IFAG pour l’image de sérieux que donne l’école. De plus, je souhaitais faire partie d’une institution reconnue.

Pouvoir suivre la VAE avec l’IFAG me garantissait d’une part la garantie de la qualité des cours dispensés et des enseignants ou coachs partenaires de l’IFAG, d’autre part, la réussite de mon diplôme si j’étais sérieux. Je n’ai pas été déçu car Eric a été la clé de la réussite de ma VAE. Son exigence quant à la réflexion sur les thèmes abordés, sa disponibilité, m’ont été nécessaire pour réussir ce parcours.

.

3-Qu’est-ce que la VAE a changé dans votre perception de votre parcours professionnel ?

Je sais que je sais.

De ce fait, prendre une décision est plus facile. J’ai confiance en moi. Donc, je ne crains pas d’intervenir sur les sujets abordés en réunion car je me sens légitime. Je suis fort de deux choses aujourd’hui, que je n’avais pas avant : j’ai la connaissance théorique, et l’expérience professionnelle.

Au quotidien, je prends plus facilement du recul, je stresse très peu, je ne réagis pas, j’agis.

Partagez cet article via :

Formulaire de contact Télécharger la brochure Inscriptions en ligne